Visiter San Francisco en 3 jours

San Francisco est une de ces villes américaines qui ne l’est pas vraiment. Tout ici transpire le American Way of life mais avec une certaine prise de recul face aux limites de ce système. Il y a donc beaucoup de choses à faire ou à voir, beaucoup d’ambiances à capter et d’expériences à vivre.

On peut ainsi y passer une semaine sans en avoir totalement saisi toutes les spécificités. Mais si vous n’avez le temps que pour une brève visite, cet itinéraire vous aidera à rassembler les points forts en trois jours.

Premier jour : Crissy Field, Golden Gate Bridge, Alcatraz

Après votre arrivée à l’aéroport international de San Francisco, prenez le temps de vous reposez dans votre chambre d’hôtel pour attaquer dès le lendemain matin le programme des réjouissances. Pour un hôtel calme, je vous conseille downtown San Francisco.

Pour votre premier jour en Californie, commencez votre journée au Golden Gate Bridge. En plus d’être le point de repère le plus célèbre de San Francisco, c’est aussi l’une des plus belles pièces d’ingénierie des États-Unis. Pour en saisir toute la grandeur, je vous conseille de traverser le pont à pied (attention aux cyclistes qui partagent les passages pour piétons) et rendez-vous à la Battery Spencer qui surplombe l’édifice pour un point de vue iconique.

Golden Gate de San Francisco

Crissy field & Crissy field beach

Crissy Field est situé près du pont et dispose d’une plage, de superbes vues et de restaurants pour le déjeuner. Après le repas, commencez par un arrêt au très surprenant Palace of fine art et enchaînez dans l’après-midi, faites une visite de l’île d’Alcatraz, mais assurez-vous de réserver votre visite à l’avance car les places sont limitées. Au-delà de la visite fort intéressante, le point de vue sur la baie est à couper le souffle. Si vous n’êtes pas intéressé, faites tout de même une croisière autour de l’île et dans la baie de San Francisco.

En rentrant d’Alcatraz, faites un arrêt dans le très touristique Fisherman’s Wharf et admirez les phoques qui lézardent au soleil du pier 39. Sans doute l’une des photos les plus connues de la ville. L’endroit n’est pas spécialement intéressant car (beaucoup) trop touristique : c’est un amoncellement de boutiques de souvenir, de restaurants de mauvaise qualité et de groupes de touristes qui font beaucoup de bruit. Prolongez la visite n’est pas nécessaire.

Deuxième jour : Lombard street, Coit Tower & Art Institute of San Francisco

Commencez le deuxième jour en empruntant l’un des célèbres Cable-car. Le point de départ le plus pratique est situé sur Market Street, aux pieds du Ferry Building. Montez dans un cable-car est l’une des façons les plus amusantes de découvrir les différents quartiers de San Francisco, et ils vous éviteront de devoir gravir l’une des fameuses collines de la ville. Et croyez-en mon expérience, ça peut vite devenir éprouvant.

Si vous empruntez la Powell-Hyde Line, faites un arrêt à Lombard Street pour voir les vélos et les voitures circuler dans la rue la plus tordue du monde. C’est tout un spectacle !

De Lombard Street, vous pouvez vous rendre à l’Art Institute of San Francisco et à la Coit Tower avant de déjeuner à North Beach ou The Embarcadero. Passez votre après-midi à explorer le Chinatown, le plus grand quartier chinois des USA. Vous y trouverez des temples, des maisons de thé, des marchés et de la bonne cuisine chinoise. Le quartier de Telegraph Hill (plus résidentiel) est également digne d’intérêt, surtout si vous souhaitez découvrir les habitations typiques de San Francisco.

Troisième jour : musées de San Francisco et Golden Gate Park

Dernier jour, derniers efforts ! Il serait dommage de ne pas vous frotter à l’un des musées de la ville tant ils sont intéressants et regorgent de trésors artistiques. Les musées les plus populaires sont le musée de Young, le musée d’art moderne de San Francisco et l‘Exploratorium. Je vous conseille particulièrement le musée de Young pour ses collections d’arts de l’Amérique et pour la beauté du bâtiment (réhabilité en 2005).

Après avoir visité le musée, passez votre après-midi au Golden Gate Park, où vous trouverez un incroyable jardin japonais (faites un stop au Japanese tea Garden pour expérience dépaysante à souhait), un arboretum et de nombreux sentiers de randonnée. Vous pouvez terminer la journée soit sur le front de mer côté pacifique, soit en retournant au Ferry Building pour une dégustation de fruit de mer avec vue sur la baie de San Francisco.

Voici un petit aperçu de ces 3 jours à San Francisco. Ce qu’il faut bien comprendre c’est que San Francicso est l’une des villes les plus passionnantes des États-Unis et il est à mon sens dommage de n’y passer que 3 jours.

Vous verrez certes l’essentiel des centres d’intérêt mais vous passerez à côté de moments plus calmes qui vous permettraient de vous immerger plus profondément dans la culture très à contre-courant de la ville. Dans l’idéal, passez une bonne semaine sur place pour y ajouter les expériences suivantes :

  • visite de la baie de San Francisco
  • Faire du surf sur la côte pacifique
  • visite de la Silicon Valley
  • assister à un match de NFL, NBA
  • faire une expédition au Yosemite National Park
  • se promener dans les vignobles de la Napa Valley

Pe

Passionné de voyages, je vous livre mes carnets de voyages pour vous aider à vivre des moments inoubliables comme j'ai eu la chance d'en vivre.