Les gratte ciel les plus iconiques de New York

Immortalisée dans plus de films, d’émissions de télévision et de chansons qu’on ne peut en compter, la ville est immédiatement reconnaissable grâce à son long front de mer et à son impressionnante Skyline. Ces cinq gratte-ciels emblématiques sont parmi les plus connus, chacun apportant quelque chose d’unique à la ville. Avalez votre brunch à Manhattan et partez à la découverte de ces monstres d’acier.

One World Trade Center

Les gratte-ciel les plus emblématiques de New York ne sont malheureusement plus là : les Twin Towers sont tombées lors des attaques du 11 septembre 2001. À leur place se dresse aujourd’hui le One World Trade Center, également connu sous le nom de Freedom Tower. Plus haut bâtiment des États-Unis, il a été construit après la tragédie comme symbole de résilience. Lors de son ouverture en 2014, il a dépassé l’Empire State Building en tant que plus haut gratte-ciel de la ville, un rôle que l’Empire State a tenu depuis les attaques. Le bâtiment de 69 étages réfléchit la lumière pendant la journée, et la nuit, un faisceau lumineux est émis par une balise située au sommet, qui dispose également d’une plate-forme d’observation. Ce n’est peut-être pas le gratte-ciel le plus intéressant de New York sur le plan architectural, mais c’est un symbole poignant de la ville.
Adresse : One World Trade Center, 285 Fulton Street 10006 New York

Le Chrysler Building

Le Chrysler Building est un gratte-ciel que tout le monde reconnaît, et c’est probablement l’un des premiers qui vient à l’esprit quand on imagine les bâtiments new-yorkais par excellence. La raison ? Son magnifique design Art Déco, qui remonte à 1928, date à laquelle il a été construit pour que la marque automobile Chrysler en fasse son siège social. Walter Chrysler voulait construire le plus haut bâtiment à ce jour, et il y est parvenu – pendant 11 mois, jusqu’à ce que l’Empire State Building le dépasse. Le magnifique hall d’entrée de style Jazz-Age et les ornements extérieurs inspirés des voitures de Chrysler ont bien vieilli, et aujourd’hui, c’est l’un des gratte-ciels les plus appréciés de New York.
Adresse : 405 Lexington Avenue, 10174 New York

L’Empire State Building

À la fin du XIXe siècle, New York a reçu le surnom de « The Empire State ». Et le gratte-ciel éponyme de la 5e avenue est sans aucun doute le bâtiment le plus symbolique de New York. Inauguré en 1931, l’Empire State Building est un autre trésor Art déco dans le ciel de New York, mais il est plus épuré et moins orné que le Chrysler Building. La tour est une structure en acier recouverte de calcaire et de granit, et a été nommée « l’une des sept plus grandes réalisations techniques de l’histoire de l’Amérique » en 1955. Elle a également joué un rôle dans de nombreux films – c’est l’Empire State Building que King Kong a escaladé dans le film du même nom en 1933, et c’est aussi dans ce gratte-ciel que, soixante ans plus tard, Meg Ryan et Tom Hanks décident de se retrouver dans Nuits blanches à Seattle (1993). Adresse : 20 West 34th Street, 10001 New York

New York by Gehry

Le gratte-ciel du 8 Spruce Street a été le premier bâtiment résidentiel commandé par l’architecte Frank Gehry à New York, son premier gratte-ciel et, pendant un certain temps après son ouverture en 2011, le plus haut bâtiment résidentiel de l’hémisphère occidental avec ses 76 étages et ses 870 pieds. L’architecte est célèbre pour ses conceptions sculpturales et spectaculaires qui jouent souvent avec les formes, et bien que New York by Gehry ne soit pas l’une de ses conceptions les plus voyantes, le gratte-ciel du Financial District avec sa façade ondulée est du pur Gehry. Il s’agit d’une réimagination de la tour classique de Manhattan, et montre qu’il est possible de moderniser le gratte-ciel traditionnel sans lui faire perdre son âme.
Adresse : 8 Spruce Street, 10038 New York

Flatiron Building

Le Flatiron Building n’est pas l’un des plus hauts gratte-ciel de New York, mais c’est certainement l’un des plus beaux, ainsi que l’un des plus anciens : il a été construit en 1902. Il a été conçu par Daniel Burnham, qui avait créé plusieurs gratte-ciel de Chicago avant le Flatiron et qui a ensuite conçu le grand magasin Selfridges à Londres. Sa forme triangulaire élancée fait que ce gratte-ciel de 22 étages se distingue vraiment des autres, et il est si familier que tout le quartier qui l’entoure est connu sous le nom de Flatiron District. La structure ne mesure que deux mètres et demi de long à son extrémité étroite, et Burnham a conçu la façade pour qu’elle ressemble à une colonne grecque, ce qui donne au gratte-ciel son aspect unique. Il est aujourd’hui un point de repère historique. Et si vous voulez vivre comme un new yorkais, arrêtez-vous au Shake Shak tout proche.
Adresse : 175 5th Avenue, 10010 New York