Golden Gate de San Francisco

Pour finir notre roadtrip dans l’ouest américain à l’été 2018, on a fait une halte de 4 jours à San Francisco. L’occasion de découvrir cette ville mythique, siège plus ou moins officiel de la contre-culture américaine, où les géants du web (Apple, Facebook…) sont voisins de trottoir de hippis nostalgiques des années 70. Et autant vous le dire tout de suite, ça a été un véritable coup de coeur ! Début de l’aventure avec le Golden Gate.

Quand on parle de San Francisco, on pense forcément au Golden Gate ! Et c’est justement par là que commence notre séjour. Nous arrivons du National Parc de Yosemite avec la frustration de ne pas avoir pu le parcourir à cause d’un incendie qui a forcé les autorités californiennes à en bloquer l’accès… Une fois bouclées les 5h de routes qui séparent Yosemite de San Francisco, la baie se présente à vous. C’est comme on l’avait imaginé : vert, vallonné et brumeux.

En arrivant par Oakland, on embrasse toute la baie et on découvre la particularité géographique des lieux : des collines qui dominent tout et une urbanisation rampante. Ca fait banlieue américaine comme il en existe tant d’autres ! Sans grand intérêt même si l’université de Berkeley n’est pas loin et semble valoir le coup d’oeil… 2 choix s’offrent à vous : empruntez le Oakland Bay bridge ou faire le tour de la baie par le nord pour emprunter le Golden Gate ! Sans aucune hésitation : direction le nord !

 

Itineraire Golden Gate

 

Admirez le Golden Gate depuis la Battery Spencer

Après une petite heure de route à travers des banlieues et marinas charmantes, on approche ! La route se fait plus vallonnée et le haut des piles rouges du pont laissent deviner que le symbole de San Francisco n’est plus très loin… Après avoir quitté l’autoroute 101 et emprunté la conzelman road, on prends de l’altitude pour finalement déboucher sur une route panoramique qui domine le pont Golden Gate ! Il est là, tel qu’on l’avait imaginé…

Majestueux, solide et si photogénique ! On a de la chance : il n’y a pas de brume aujourd’hui… Alors on en profite à fond. Depuis la Battery Spencer, on domine toute la baie : au fond à gauche San francisco, au milieu de la baie Alcatraz et sur la droite l’océan pacifique. C’est beau, c’est grand, et c’est sans doute le meilleur endroit pour admirer le pont et la baie…

Golden-Gate-Battery-Spencer

Prenez le temps de traverser le Golden Gate

Après en avoir pris plein les yeux, retour à la voiture pour emprunter enfin le plus mythique des ponts. C’est assez grisant de circuler dessus : rien d’exceptionnel en soit, mais on profite d’une vue assez privilégiée sur la baie et l’océan. En voyant la hauteur des piles du Golden Gate, je repense à la scène finale de Dangereusement vôtre où James Bond sauve la fille et balance son ennemi du haut du pont… Comme il fait beau, il y a plein de cyclistes et piétons sur les travées latérales qui profitent eux aussi de cette vue unique. C’est un moment privilégié qu’il faut apprécier alors si vous avez la chance de le vivre, faites comme nous et ne roulez pas trop vite !

Une fois de l’autre côté du Golden Gate, vous arrivez au Présidio et une partie de la ville assez résidentielle. C’est la porte d’entrée nord de San Francisco et le début de l’aventure pour nous…

Etape suivante : à la découverte de Downtown à San Francisco