Graceland : La maison d’Elvis Presley

S’il y a bien un mythe américain, c’est Elvis Presley ! Chanteur-crooner star, il a régné durant plusieurs années sur le rock and roll et les américains continuent de lui vouer un véritable culte. Depuis sa mort, ses disciples se ruent vers Graceland, sa maison dans la banlieue de Memphis.

En 1957, Elvis Presley a acheté Graceland pour 100 000 dollars alors qu’il avait 22 ans et se trouvait au début d’une longue carrière dans la musique et le cinéma. Si sa carrière l’a emmené dans le monde entier, c’est à Memphis qu’Elvis a élu domicile. Aujourd’hui, Graceland offre un aperçu du style personnel d’Elvis Presley. Chaque pièce et le vaste terrain conservent le décor d’origine et servent toujours de lieu de rassemblement pour les dîners de famille de Presley.

La visite de la maison est unique en son genre et très américaine. Vous commencez par arriver à l’Exhibition center qui propose des musées, des attractions en tout genre, des magasins et même la visite des avions personnels du King. Je vous conseille un arrêt dans les magasins de souvenir : vous y trouverez tous les cadeaux estampillés Elvis Presley les plus grotesques, et des centaines de fans qui se ruinent en mugs, nounours ou CD… J’ai personnellement opté pour un magnet assez sobre qui vient orner ma collection d’objets souvenirs. Simple mais efficace… Avant même de rentrer dans le Saint des Saint, vous êtes donc immergé dans « l’expérience Elvis », au coeur d’un complexe à l’américaine, au cœur de l’entertainment !

Le complexe de divertissement de Graceland

Car oui, au-delà d’une maison, Graceland est aussi une sorte de parc d’attraction ! Pour preuve : le 2 mars 2017, la plus grande expansion de l’histoire de Graceland a été ouverte au public. L’exhibition center vous offre désormais la possibilité d’explorer le Memphis qui a inspiré Elvis, visiter le musée automobile Elvis Presley, vivre les expositions Elvis Discovery, découvrir les jets personnalisés d’Elvis… Imaginez un Disneyland à la sauce Elvis Presley, ajoutez des centaines de fan fébriles et vous approchez de la réalité !

La maison d’Elvis Presley

Pas suffisamment fan pour me taper toutes les attractions autour du King, j’ai opté pour la visite simple de la maison ! Après avoir fait un tour dans les magasins, plus de temps à prendre : direction le début de la visite. Chaque visiteur se voit remettre un Ipad qui l’accompagnera au cour de la visite et lui servira de guide interactif. On commence par un petit film qui retrace la vie du King pendant quelques minutes, puis on nous fait sortir sur un parking où l’on embarque dans un bus, direction l’autre côté d’Elvis Presley Boulevard pour rentrer dans la propriété du King. 

Nous sommes accueillis par un employé qui nous souhaite bonne visite puis, nous sommes invités à rentrer dans la maison. A partir de ce moment, nous sommes en totale autonomie, avec pour seul guide notre Ipad. La visite nous permet de visiter plusieurs pièces (le salon, la cuisine, la salle de cinéma ou de billard…) toutes plus kitches les unes que les autres. On est encore dans les années 70, avec de la moquette sur les murs, des couleurs criades et du bois à toute les sauces. Dans les oreilles, des commentaires intéressants nous immergent dans les habitudes de la famille Presley et nous livrent quelques anecdotes savoureuses. On parcourt également les extérieurs et les nombreuses extensions demandées par le King (salle de squatch notamment) avant d’arriver devant le Saint des Saints, LE moment émouvant de la visite : les tombes de la famille Presley.

En effet, Elvis et une grande partie de sa famille sont enterrés sur place dans un petit jardin, au pieds d’une petite fontaine. Et étrangement, la tombe est assez sobre. Pas de chichis, de statue criarde ou de signe identitaire du Rock and roll. Une simple plaque en bronze posée sur le sol ! Etonnant quand on connait tout le folklore qui tourne autour d’Elvis. La visite se termine là, nous remontons dans le bus direction l’exhibition center avant de repartir sagement en direction de Memphis et de Beale Street

Au final, la visite est plutôt intéressante ! N’étant pas particulièrement un connaisseur d’Elvis Presley, j’avais des doutes sur l’intérêt de passer quelques heures à Graceland mais je me suis bien amusé. Au-delà du côté too-much (complexe disproportionné, merchandising à gogo) qui est rigolo à vivre, visiter cette maison permet de découvrir la vie à l’américaine dans les années 70, avec ses codes et ses modes. Le fait d’avoir un Ipad rend l’expérience vraiment ludique et je n’ai pas vu passer les 2h de visite. Même si le prix n’est pas donné, je vous conseille cette visite !

9 histoires autour de Graceland :

1. Elvis a payé 102 500 dollars pour Graceland, soit l’équivalent d’environ 924 000 dollars aujourd’hui.

2. Lorsqu’il a acheté Graceland, la propriété n’avait que 5ha et un peu plus de 900 m². Aujourd’hui, le manoir occupe plus de 1 625m².

3. Graceland possède cinq séries d’escaliers.

4. Graceland est la deuxième maison la plus visitée aux États-Unis (avec plus de 700 000 visiteurs / an) après la Maison Blanche

5. Les propriétaires d’origine, les Moores, ont donné le nom de Graceland, en l’honneur de la tante de Mme Moore, Grace Toof.

6. Outre l’amour de Presley pour les sandwiches frits au beurre de cacahuète et à la banane, il insistait pour qu’il y ait toujours des boîtes de choucroute, de pudding frais à la banane et de chewing-gum Doublemint dans la cuisine.

7. Bruce Springsteen est l’un des nombreux jeunes hommes qui ont pénétré par effraction dans Graceland dans l’espoir de rencontrer le King. Malheureusement pour lui, Presley n’était pas chez lui à ce moment là…

8. Une partie de l’étage supérieur de Graceland est interdite au public et reste un endroit privé.

9. Parce que des tentatives ont été faites pour voler le corps d’Elvis au cimetière de Forest Hill, on a inhumé le corps et celui de sa mère Gladys dans le jardin de méditation de Graceland en 1977.


Graceland :

3717 Elvis Presley Blvd. Memphis

Site internet

Les derniers articles par Pe (tout voir)