Les attractions et lieux à visiter dans l’Utah

L’Utah est l’une des destinations de plein air les plus réputées des Etats-Unis, avec d’incroyables parcs nationaux et d’État et des merveilles naturelles comme vous n’en trouverez nulle part ailleurs dans le monde. Un roadtrip dans l’ouest américain et à travers l’Utah est l’une des meilleures façons de voir les sites et découvrir cette partie des Etats-Unis si particulière.

S’il est un état dans l’ouest américain qui mérite qu’on le sillonne en long et en large, c’est bien l’Utah ! Cet état aride regorge d’activités et de merveilles naturelles et promet d’incroyables roadtrips à tous ceux qui prendront le temps de s’y perdre. C’est bien simple, que vous soyez à la recherche de lieux culturels, de stations de ski, d’aventures en plein air ou de randonnées inoubliables : tout ici est possible.

Je vous propose un article qui détaille les principaux points d’intérêt de l’Utah, rédigé suite à mes 2 derniers passages dans ce coin des Etats-Unis que j’aime tant. Je vais essayer de vous livrer quelques conseils pratiques pour vous aider à mieux préparer votre séjour sur place et éviter les erreurs que j’ai moi-même pu commettre.

Météo Utah : soyez prévoyants !

Ce n’est pas évident au premier abord mais n’oubliez pas que l’altitude de l’Utah varie considérablement et que par conséquent, il peut faire (très) chaud dans certaines régions et très froid dans d’autres (il arrive même qu’il neige). Je vous conseille donc d’emporter une petite laine pour paraît à tous les aléas climatiques ou tout simplement pour vous réchauffer le soir quand la température baisse.

Bien que certains parcs, certaines régions ou villes soient plus difficiles d’accès en hiver, la plupart des endroits à visiter restent ouverts toute l’année. N’hésitez pas à consulter les sites internet pour vérifier que les conditions météorologiques récentes n’ont pas entraînées la fermeture du lieu que vous souhaitez visiter.

Que voir dans l’Utah ? Les principaux sites naturels

Parc national de Zion : à ne pas louper

Situé à moins de 3h de Las Vegas et tout à côté d’Antelope Canyon, le parc national de Zion propose des paysages et des ballades parmi les plus remarquables de l’Utah. L’impression qui frappe dans ce parc c’est la démesure : attendez-vous à vous sentir tout petit si vous y faites un tour, perdu au fond de canyon dont les falaises de roche rouge vous écraseront totalement.

La plupart des sites les plus impressionnants du parc se trouvent dans le Zion Canyon, le long de la Zion Canyon Scenic Drive, qui s’enfonce vers le fond de la vallée. Du printemps à l’automne, un bus vous emmène à travers le parc le long de cette route et s’arrête à tous les principaux sites et points de départ des sentiers. Je vous conseille d’utiliser ce moyen de locomotion car les places de parking dans le parc sont assez rares. Et en plus, cela rend la visite du parc très simple.

La Zion-Mount Carmel Highway, qui traverse le parc d’est en ouest, est également une route à ne pas manquer. Pour cet itinéraire, privilégiez votre véhicule personnel et faites des petits sauts de puce sur les viewpoints pour admirer le paysage : vous êtes au-dessus de la vallée et la vue est incroyable depuis les belvédères.

Le parc est également un paradis pour les randonneurs ! Les randonnées les plus populaires de sont accessibles par le Zion Canyon Scenic Drive et la Zion-Mount Carmel Highway. Vous y trouverez tout, de la simple promenade au fond de la vallée aux sentiers à flanc de falaise. Soyez bien équipé si vous vous lancez dans une randonnée de plusieurs heures : une fois dans la vallée, il n’y a aucun commerce pour acheter de l’eau ou un poncho si le temps tourne à l’orage.

Parc national des Arches : idéal pour s’émerveiller

Si vous avez un peu traîné sur ce blog, vous savez bien que le Arches National Park est mon endroit préféré dans l’Utah ! Grâce à une géologie particulière, des arches de pierre étonnantes et l’immensité des espaces naturels, ce parc national est l’un des plus pittoresques de l’Utah. Ne pas y passer quelques jours serait criminel !

Le parc national des Arches abrite plus de 2 000 arches de pierre naturelles. La plus célèbre d’entre elles (et la plus photographiée) est sans aucun doute la magnifique Delicate Arch, qui se dresse comme un fer à cheval sortant du sol dans un amphithéâtre naturel à couper le souffle. Vous vous serez doute déjà extasié devant des photos de cette merveille naturelle mais croyez-moi sur parole : ça n’est rien à côté de la réalité. L’endroit est pour moi l’une des curiosités géologiques les plus fascinantes des Etats-Unis (voir du monde).

De nombreux sentiers et randonnées mènent aux arches les plus populaires et à d’autres formations rocheuses intéressantes. Bien que la plupart des principaux sites soient visibles depuis les routes panoramiques qui traversent le parc, je vous conseille de laisser votre voiture sur les parkings et de partir à la rencontre de ces merveilles : c’est aux pieds de ces géants que l’on réalise à quel point la nature est toute puissante. Pensez à votre bouteille d’eau (il n’y a pas de boutiques dans le parc).

Voici les principaux centres d’intérêt dans le parc : Devil’s Garden, Delicate Arch, Fiery Furnace, Double Arch, Park Avenue, Balanced Rock, the Windows, Broken Arch et Sandstone Arch.

Le parc est situé à quelques kilomètres de de Moab, une petite ville sans véritable intérêt qui est le point de départ de nombreux sportifs qui arpentent la région. Plusieurs solutions d’hébergements sont disponibles, des plus classiques (hôtels de grande chaîne) aux plus insolites (camping en plein désert).

Monument Valley : la démesure à l’état naturel

Est-il encore utile de le présenter ? C’est véritablement le seigneur des parcs nationaux (avec le Grand Canyon), celui qui est le plus visité, photographié et attendu : le Monument Valley Tribal Park. Et personnellement, je trouve que c’est le plus fascinant. Depuis le promontoire qui domine la vallée, vous aurez un point de vue à couper le souffle sur ce mythe de l’ouest américain. On dirait presque qu’une compagnie de cavalerie va débarquer, chassée par des Indiens Navajos, ou que John Wayne va venir vous tapez sur l’épaule pour vous gratter une cigarette.

À l’intérieur, ne manquez surtout pas la Valley Drive, une route de 20 km qui passe entre les buttes et traverse le paysage spectaculaire. Les aires d’arrêt tout au long de la route offrent d’excellentes occasions de prendre des photos et de s’imprégner du paysage. Si vous souhaitez aller au-delà de cette route pour explorer le parc plus en profondeur, faites appel à un guide (au Visitors Center).

Parc national de Bryce Canyon

Autre immense classique : les hoodoos de Bryce Canyon sont parmi les plus photographiés de l’ouest américain, est c’est bien mériter. Le parc reste un des sites les plus spectaculaires de l’Utah et des Etats-Unis.

Une route panoramique traverse le parc et offre de nombreux points de vue tout au long du canyon. Mais si vous voulez vraiment capter l’atmosphère de ce lieu, je vous conseille vivement de quitter cette route et descendre dans le canyon pour découvrir la forêt de hoodoos depuis l’un des nombreux sentiers de randonnée du parc. Vous apprécierez mieux la taille et les formes uniques de ces formations.

Le Bryce Canyon National Park est situé en altitude et il n’est donc pas rare de voir des chutes de neige pendant les mois d’hiver et au printemps. Les températures ici, même en été, peuvent être fraîches, voire très froides. La meilleure période pour visiter le parc est d’avril à octobre, surtout si vous prévoyez de séjourner dans l’un des terrains de camping de la région.

Autres parcs à voir lors d’un road trip dans l’Utah

Parc national de Canyonlands

Le parc national de Canyonlands est une « réplique » du Grand Canyon. Le parc comprend trois sections, mais la partie principale, qui attire la majorité des visiteurs, est Island in the Sky. Cette zone offre des points de vue incroyables sur les canyons sculptés et, au-delà, sur les montagnes enneigées. Elle est sans doute aussi impressionnante que le Grand Canyon à sa manière, et beaucoup moins visitée.

L’une des principales attractions de Island in the Sky est Mesa Arch. Cette magnifique arche de pierre, particulièrement étonnante aux premières heures du jour ou en fin d’après-midi, forme une fenêtre sur les canyons, les buttes et le paysage déchiré en contrebas. Une photo s’impose !

La White Rim Road est également remarquable dans cette section. Elle descend du parc jusqu’à la vallée en contrebas, en suivant un chemin de terre en lacets le long de falaises abruptes. Cette route est réservée aux courageux.

Les deux autres sections du parc, le Needles District et The Maze, offrent un type de paysage légèrement différent mais sont également impressionnantes. Ces zones sont plus éloignées. La région des Needles est l’un des meilleurs endroits pour la randonnée dans le parc et The Maze est un endroit idéal pour les excursions en 4×4.

Monument national de Grand Staircase-Escalante

Le Grand Staircase-Escalante National Monument est une immense zone de terrain accidenté, avec un paysage de canyons, d’arches, de collines, de chutes d’eau, de forêts et de broussailles. Il offre un sentiment d’éloignement qu’il est difficile de trouver dans d’autres parcs.

Les routes de terre, sur lesquelles vous pouvez parcourir de grandes distances sans jamais croiser un autre véhicule, font partie de l’expérience. Couvrant 1,9 million d’hectares, il s’agit du plus grand monument national des États-Unis, et il est géré par le Bureau of Land Management, et non par le National Park Service.

La randonnée est un moyen populaire d’explorer la région. Le Lower Calf Creek Falls Trail offre des paysages fabuleux et est l’un des endroits les plus photographiés de Grand Staircase-Escalante. Dans la partie sud du parc, ne manquez pas la ville de Paria, fondée en 1865 mais abandonnée en 1920. Des vestiges de la ville et des environs ont été utilisés dans un certain nombre de films western.

Parc d’État de Dead Horse Point

Le Dead Horse Point State Park, juste à l’extérieur de Moab, offre l’un des meilleurs points de vue sur le Colorado de tous les parcs d’État de l’Utah. Le principal point de vue principal surplombe les méandres du Colorado, à l’endroit où le cours du fleuve prend des tournures plus sinueuses. La scène finale du film Thelma et Louise a notamment été tournée ici (voir le Thelma and Louise Point).

La meilleure façon de découvrir les curiosités du parc est de se promener sur le sentier de randonnée qui longe le bord de la falaise.

Parc national de Capitol Reef

Situé directement à l’ouest du parc national de Canyonlands, Capitol Reef vous offre un paysage sur un immense mur de grès strié qui s’élève au-dessus de la rivière Fremont. Les canyons, les flèches rocheuses, les murs de falaises, les arches et les gorges sont une source d’inspiration pour quiconque s’intéresse à la photographie. De loin, la paroi domine le paysage et brille d’une couleur presque violette sous le soleil de fin de journée.

La plupart des gens viennent ici pour faire du tourisme, mais vous trouverez également une variété de sentiers de randonnée dans la région. Ce parc voit beaucoup moins de touristes que la plupart des autres grands parcs de l’Utah, ce qui peut être un plaisir rafraîchissant.

La ville la plus proche de Capitol Reef est Torrey, à l’ouest du parc, où vous trouverez des possibilités d’hébergement et de camping. Le visitors center du parc se trouve à 15 minutes de la ville, au début de la magnifique Capitol Reef Scenic Drive, l’un des principaux points forts de la visite du parc.

Cedar Breaks National Monument

Tout comme son grand frère le Bryce Canyon National Park, Cedar Breaks est un amphithéâtre plus petit et moins spectaculaire, mais tout aussi intéressant. Dominé par des hoodoos colorés, l’amphithéâtre a une profondeur de plus de 600m. et un diamètre de 5 km.

Les plus beaux paysages peuvent être admirés depuis le Rim Drive. Un certain nombre de courtes randonnées le long du bord et à travers les prairies alpines et la forêt offrent de bonnes vues sur le canyon et permettent d’accéder à quelques pins bristlecone.

Le Spectra Point and Ramparts Overlook Trail est un itinéraire populaire de 6 km le long du bord du plateau qui mène à un point de vue sur le spectaculaire Cedar Breaks Amphitheater.

Moins spectaculaire, mais néanmoins intéressant, l’Alpine Pond Trail est une randonnée circulaire de 3 km qui mène à une clairière de forêt subalpine et à un étang au bout du sentier.

Natural Bridges National Monument

Au sud du parc national de Canyonlands, mais un peu à l’écart, se trouve le Natural Bridges National Monument, qui protège des formations exceptionnelles. Si vous êtes dans les environs, ou si vous n’avez jamais eu l’occasion de voir un pont naturel, ce parc vaut vraiment le détour. Les principales attractions touristiques sont trois ponts naturels : Kachina, Owachomo et Sipapu, tous accessibles par de courtes randonnées.

Si vous ne devez en visiter qu’un, choisissez Sipapu, le plus grand et le plus impressionnant des trois. La randonnée qui vous y amène est pentue sur plus de 2km et elle implique d’évoluer dans des sections raides et de monter quelques escaliers et échelles.

Le pont de Kachina est accessible par une randonnée de 2km, mais le sentier est plus facile, bien qu’il comporte encore quelques sections escarpées.

Owachomo Bridge est le plus facile à atteindre, nécessitant moins d’un kilomètre de marche aller-retour. C’est le plus petit des trois, mais il vaut quand même la peine d’être vu.

Dinosaure National Monument

Le Dinosaur National Monument est connu pour le nombre de fossiles de la période jurassique qui y ont été découverts, mais aussi pour les paysages du parc. Le principal point fort est la collection de plus de 1 500 fossiles de dinosaures, que l’on peut voir encastrés dans la paroi de la falaise de la carrière Carnegie.

La nouvelle salle de la carrière a été construite juste au-dessus d’une section de la roche, permettant un accès rapproché et des conditions confortables pour les visiteurs. La randonnée, le rafting et le camping sont également des activités populaires au Dinosaur National Monument.

Que faire dans l’Utah ? Les principales villes

Salt Lake City et le temple mormon

Mondialement reconnue pour les Jeux Olympiques d’hiver qui s’y sont déroulés en 2002, et également pour être l’épicentre de la communauté mormone des Etats-Unis, Salt Lake City est aussi (et avant tout) le spot incontournable si vous voulez skier dans l’Utah. Plusieurs des meilleures stations de ski des Etats-Unis se trouvent à moins d’une heure de route de la ville : Alta Ski Area, Park City, Snowbird…

Mais c’est aussi une ville qui mérite d’être visitée car elle offre de nombreuses attractions et choses à faire.

La plus remarquable n’est autre que Temple mormon de Salt Lake City, un édifice de la fin du XIXe siècle, considéré comme le plus grand temple des Saints des derniers jours. Seuls les mormons peuvent entrer dans le temple mais ça vaut tout de même le coup de s’y rendre pour y jeter un coup d’œil. Ne manquez pas non plus le Mormon Tabernacle et le State Capitol de la ville.

Moab

Je viens d’en parler un peu plus haut : Moab est La Mecque des aventuriers présents dans l’Utah. La ville est idéalement située, à distance (plus ou moins égale) du Arches National Park, du parc national de Canyonlands et du parc d’État de Dead Horse Point, ce qui ouvre des perspectives infinies de randonnée, de cyclisme, de rafting, d’aventures tout-terrain, etc. Les régions désertiques, les dunes pétrifiées et les montagnes environnantes offrent des paysages à couper le souffle et un terrain de jeu fantastique pour les adeptes de montée d’adrénaline.

En général, la ville est prise d’assaut dès le printemps par les vététistes qui viennent profiter d’un environnement exceptionnel ou se frotter au mythique Slickrock Trail mais vous trouverez aussi des pistes pour tous les niveaux. L’ambiance en ville est donc résolument sportive, avec plusieurs magasins de sport et la présence massive de sportifs, surtout visible en fin de journée quand ils rentrent d’une journée en plein nature pendant que vous prenez votre deuxième apéro.

Les meilleures périodes pour profiter de ces activités sont le printemps (de mars à mai) et l’automne (de septembre à octobre) pour éviter les fortes chaleurs de l’été. En hiver, les chutes de neige réduisent les possibilités d’activité de plein air.

Les principales attractions de l’Utah :

  1. Zion National Park
  2. Parc national des Arches
  3. Monument Valley
  4. Parc national de Canyonlands
  5. Bryce Canyon
  6. Salt Lake City
  7. Moab
  8. Grand Staircase-Escalante
  9. Parc national de Capitol Reef
  10. Cedar Breaks National Monument
  11. Natural Bridges National Monument
  12. Dinosaur National Monument

Pe

Passionné de voyages, je vous livre mes carnets de voyages pour vous aider à vivre des moments inoubliables comme j'ai eu la chance d'en vivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *