Vivre comme un new-yorkais

Il est essentiel de connaître les règles new-yorkaises lors de votre visite à New York (après tout, ce n’est pas une ville réputée pour sa patience). Tenez compte de ces conseils et astuces pour les nouveaux visiteurs et vous éviterez d’irriter même les habitants les plus irritables de la ville.

N’oubliez pas de donner un pourboire

Il vous faudra peut-être un certain temps avant de vous habituer à cette pratique inhabituelle en France mais sachez que de nombreux New-Yorkais comptent sur les pourboires pour gagner leur vie. Les choses peuvent donc devenir assez gênantes si vous refusez de laisser 15 à 20 % de plus de votre facture totale pour le personnel, les chauffeurs de taxi et toute personne qui vous prodigue un service. Dans un bar, vous devriez jeter un dollar pour chaque boisson que vous achetez, et si vous vous sentez généreux, il en va de même pour tout barman qui fait l’effort de créer un joli motif de feuille sur votre latte mousseux. Il y a aussi beaucoup de gens à qui il faut donner un pourboire à l’hôtel : 1 à 2 dollars sont normaux pour le portier ou le concierge, plus quelques dollars par jour pour les femmes de chambre.

Soyez un bon passager du métro

Avec autant de personnes entassées dans un espace confiné, le métro amplifie tout acte inconsidéré. Abandonnez votre place pour les femmes enceintes et les personnes âgées. Évitez de vous appuyer sur les poteaux, de porter un sac à dos quand il y a du monde, de placer vos sacs sur les sièges et, en général, de prendre de l’espace inutilement. Si vous êtes à la porte et que quelqu’un d’autre souhaite sortir du train, écartez-vous, même si cela vous oblige à sortir temporairement du wagon de métro. Lorsque vous essayez de monter dans le train, laissez les autres descendre en premier. Un peu de gentillesse fait beaucoup de bien dans le métro.

Attendez votre tour pour prendre un taxi

Prendre un taxi est une situation qui se présente parfois à certains moments de grande affluence (quand il pleut, ou tard dans la nuit quand les gens commencent à sortir des bars et des clubs). Aussi tentant que cela puisse être, il n’est pas cool de remonter le courant alors que quelqu’un d’autre tente de héler un taxi. Soit vous attendez votre tour, soit vous tentez votre chance dans une autre rue.

Ne traînez pas !

Il peut être difficile de s’orienter dans le chaos de New York, mais cela ne vous donne pas le droit de vous arrêter soudainement en haut des escaliers du métro ou en plein milieu du trottoir. Écartez-vous pendant que vous ouvrez Google Maps et prenez vos repères pour repérer les principaux gratte ciel de New York.

Soyez ponctuel si vous avez réservé une table

Parmi les restaurants new-yorkais qui acceptent les réservations (beaucoup fonctionnent sur la base du premier arrivé, premier servi), la ponctualité est prise au sérieux. Laissez-vous un peu plus de temps pour les éventuels retards de transport, car personne ne s’assoit avant que toute la fête ne soit arrivée. Et n’oubliez pas que si vous avez plus de 15 minutes de retard, vous risquez de perdre la table, notamment pour le brunch new yorkais.

Maîtrisez votre sortie de taxi

Lorsque vous quittez un taxi, assurez-vous d’utiliser la porte la plus proche du trottoir, même si cela signifie de grimper gracieusement de l’autre côté du véhicule. Et vérifiez toujours qu’aucun cycliste ne s’approche avant d’ouvrir la porte.

Les trottoirs sont pour les piétons !

Ne roulez pas sur le trottoir avec votre vélo de location – même pas sur une courte distance. Les New-Yorkais ont déjà suffisamment d’obstacles à franchir, et il existe de nombreuses pistes cyclables réservées où vous pouvez rouler en toute sécurité (sans parler de la légalité).

Respectez les règles de circulation des piétons !

Rien n’excite plus un New-Yorkais occupé que de voir son chemin bloqué par un étranger. La règle non écrite du trottoir est que tout le monde doit se tenir à droite pour que les choses se passent efficacement. Il en va de même pour les escaliers roulants : tenez-vous à droite pour que les personnes pressées puissent se précipiter sur le côté gauche. Pour éviter de bloquer le trottoir, veillez à ce qu’il y ait toujours de la place pour que les piétons les plus rapides puissent passer à côté de vous sans interrompre la circulation. Si cela signifie que votre groupe se retrouve à marcher en file indienne, qu’il en soit ainsi. Vous pourrez discuter une fois arrivé à destination.