Cuba – Marc Riboud (2016)

Ce moment précis où l’art rencontre l’histoire ! Le 22 novembre 1963, le photographe Marc Riboud accompagne Jean Daniel lors de sa rencontre avec Fidel Castro à Cuba. Le même jour, Kennedy est assassiné à Dallas… La rencontre se transforme en moment d’histoire.

Le pitch : Le 24 octobre 163, Jean Daniel s’entretient avec John F Kennedy qui le charge d’un message pour Fidel Castro. Un mois plus tard, le journaliste (accompagné de Marc Riboud) déjeune avec le leader maximo, le téléphone sonne… et ils apprennent ensemble l’assassinat de de Kennedy. Ce reportage inédit et précieux montre comment, parfois, le journalisme rencontre l’histoire.

Un livre sur Cuba passionnant

Ce n’est pas à proprement parler un livre « touristique » sur Cuba mais les témoignages et magnifiques photos de Riboud nous donne une vraie idée de ce que pouvait être la vie quotidienne cubaine sous l’emprise Castriste. A travers des clichés de la vie quotidienne, on s’immerge totalement dans les rues de La Havane, on découvre le quotidien des dockers ou la vie dans les commerces du centre-ville. A l’époque, l’île n’avait pas (encore) subit les années d’embargo américain et semblait être à son apogée sous l’égide d’un Castro omniprésent et omnipotent. De fait, le leader maximo est à la fois partout et nul part : sur une affiche de propagande à l’arrière plan, sur une affiche de propagande accompagné de Khrouchtchev ou sur une frise dans un supermarché.

Ce qui fait la force et l’intérêt de cet ouvrage, c’est la façon dont les auteurs font se rencontrer la grande et la petite histoire. La grande quand on découvre en même temps que Castro l’assassinat de Kennedy (et qu’on fait face à ses réactions). La petite histoire quand le photographe met en perspective l’évènement qui est en train de se passer avec un quotidien cubain qui semble imperméable à toute influence du monde extérieur. On y découvre alors ce qui ressemble à une douceur de vivre qu’on ne soupçonne pas forcément quand on évoque cette période troublée de l’histoire cubaine. Et finalement, le témoignage historique devient une formidable invitation à la découverte de l’île.