Cuisine Thaïlandaise : quand le salé rencontre le sucré !

La nourriture thaïlandaise est connue pour être saine, pour son utilisation de nombreux légumes frais et des herbes. La popularité de la cette cuisine est due à son mélange de goûts différents : sucré, acide, salé, chaud, épicé, crémeux, amer et plein d’esprit. La variété des saveurs, des textures et des couleurs, ainsi que la façon dont la nourriture est présentée la rende très excitante et attrayante.

En Thaïlande, le repas principal du soir se compose généralement de plusieurs petits plats qui sont servis en même temps et partagés par tous à table. Chaque personne a une assiette de riz cuit à la vapeur à manger avec la nourriture partagée. Les Thaïlandais ne mettent pas tout dans leur assiette en même temps parce que nous ne voulons pas mélanger les différents goûts du repas. Ils aiment apprécier les différents goûts et textures séparément.

Les nouilles, la base de la cuisine thaïlandaise

Les aliments pour le petit-déjeuner et le déjeuner ne sont pas très différents des aliments pour le dîner, mais ils sont plus faciles à cuisiner et ne nécessitent pas beaucoup de temps pour la préparation, comme la soupe de riz, les nouilles de riz, le riz sauté, etc. Les nouilles sont une bonne option pour votre déjeuner parce qu’il y a beaucoup de magasins de nouilles sur presque toutes les routes de Thaïlande.

Pad Thaï - Ciaotutti.fr

Desserts thaïlandais, une étape au paradis

Les desserts thaïlandais sont réputés pour être beaux, délicieux et l’une des plus grandes richesse de la cuisine thaïlandaise. Le lait de coco, la farine de riz, le sucre de palme et les œufs sont les ingrédients principaux de presque tous les desserts thaïlandais. Les échalotes, le gingembre, le riz gluant, les arachides et la citrouille sont parfois aussi utilisés dans certains desserts thaïlandais. Les feuilles de bananier sont souvent utilisées pour emballer les aliments dans de nombreux styles. Ils ont beaucoup de desserts, chauds et froids, avec beaucoup de textures et de couleurs différentes.

Restaurants thaïlandais, laissez-vous tenter

Dans la plupart des restaurants thaïlandais, les clients auront accès à une sélection de sauces thaïes (nam chim) et de condiments, apportés à table par le personnel de service ou présentés à table dans de petits contenants. Il peut s’agir de : phrik nam pla/nam pla phrik (sauce de poisson, jus de citron vert, piments hachés et ail), flocons de chili séchés, sauce chili douce, piments forts tranchés au vinaigre de riz, sauce Sriracha et même sucre. Pour certains plats, comme le khao khao mu (pied de porc cuit dans la sauce soja et servi avec du riz), des poivrons thaïlandais entiers et de l’ail cru sont servis en plus de la sauce chili sure. Le concombre est parfois consommé pour rafraîchir la bouche avec des plats particulièrement épicés. Ils sont souvent utilisés comme garniture, surtout pour les repas d’un seul plat. Le riz nature, le riz gluant ou le khanom menton (nouilles de riz thaïlandaises) servi avec un curry ou un sauté thaïlandais épicé, tend à contrecarrer l’épicé.