À ne pas rater à Chiang Mai

Il y a tellement de choses à ne pas rater à Chiang Mai… Des marches nocturnes, des temples, de la street-food, des ambiances : tout est différent dans cette ville. J’y ai passé 4 jours lors de mon séjour en Thaïlande et ça a été les plus beaux moments que j’ai vécu dans le pays. J’y serais bien resté plus longtemps tant l’ambiance est particulière : c’est une ville à la fois ancienne avec tous ces monuments historiques mais aussi moderne avec une atmosphère très étudiante dans toute la ville. C’est complétement différent des quartiers de Bangkok. Je vais sans doute vous faire plusieurs carnets de voyage sur cette étape donc je ne m’attarde pas trop sur cet atmosphère pour vous livrer sans plus attendre les 5 temples à ne pas rater à Chiang Mai.

Petit contexte pour vous décrire la ville : toute la partie ancienne est délimitée par un fossé qui est là depuis plus de 600 ans et jalonnée de nombreux temples et monastères construits depuis le 14ème siècle. Ces temples sont toujours un élément central de la vie à Chiang Mai mais restent des lieux vivants, des lieux de respiration qui servent de liens entre le passé et le présent. Car c’est là le point le plus agréable de la ville : le mélange de tradition et de modernité. Vous y croiserez des malls super modernes avec cinéma Imax flambant neuf tout aussi bien que des temples vénérés par les thaïlandais au sein desquels règne une ambiance beaucoup plus spirituelle. Ça offre un contraste assez cool et ça donne envie de rester sur place. En tout cas, moi ça m’a donné envie d’y rester. Je reviendrai prochainement sur cette ambiance dans un nouveau carnet de voyage 🙂 Ici, il ne sera question que du traditionnel avec les temples à voir dans la ville.

Les 5 temples à ne pas rater à Chiang Mai

Wat Prathat Doi Suthep
C’est LE temple à ne pas rater à Chiang Mai, LE site touristique de la ville et un lieu saint très connu en Thaïlande. Enfin « à Chiang Mai »… C’est pas tout à fait le cas puisque le temple se situe sur les hauteurs de la ville, sur les flancs du Doi Suthep à une quinzaine de kilomètres du centre ville. Mais avec un scooter de location, le trajet se fait très facilement (et la montée vers le temple est super agréable à faire). En arrivant, vous rencontrerez des pèlerins venus de toute la Thaïlande qui gravissent les (trop) nombreuses marches de son magnifique escalier pour aller prier au temple.

Et de fait, avec les locaux et les touristes, il y a beaucoup de monde puisque le site est hyper touristique. Je vous conseille d’y aller de bonne heure pour être tranquille et pour admirer la vue magnifique sur la ville. Comptez une bonne heure et demie pour parcourir tout le temple. En sortant, vous pouvez grignoter un morceau dans l’une des nombreuses échoppes qui propose de la street-food.

Chiang Mai Ciao Tutti

Wat Chedi Luang
Construite en 1391, la pagode du Wat Chedi Luang est un repère distinctif de l’horizon de Chiang Mai. A ses plus belles heures, le chedi principal mesurait près de 44 mètres de large sur 86 mètres de haut et abritait un Bouddha d’émeraude, le trésor le plus sacré de la Thaïlande. Endommagée lors d’un tremblement de terre, la structure est encore impressionnante avec un escalier représentant des serpents d’eau et de magnifiques statues d’éléphants.

Une vieille légende raconte que si le gommier juste à l’intérieur de l’entrée tombe un jour, un terrible désastre se produira. Par chance, il n’est pas tombé lors de mon séjour en ville… Le temple est idéalement situé en plein milieu de la vieille ville et super facile à trouver : le chedi est l’un des bâtiments les plus hauts de la vieille ville ! En sortant par l’entre principale, petite épicerie 7 eleven qui propose des boissons fraîches et des sandwichs en cas de fringale.

Wat Phra Singh
Ce temple ancien, situé dans l’ouest de la vieille ville, est peut-être le plus vénéré de Chiang Mai, derrière le Doi Suthep. Malgré l’agitation qui règne autour du temple, le parking poussiéreux et les hordes de taxi qui font imaginer un gros piège à touriste, c’est l’un des temples à ne pas rater à Chiang Mai ! Prenez le temps d’admirer la très belle salle principale du temple qui date de 1512 avant de ressortir pour découvrir la véritable attraction des lieux : la petite salle de culte Lai Kam.

Chiang Mai Ciao Tutti

Ce petit bâtiment avec un toit en forme d’ailes d’oiseaux (attention, il y en a deux similaires) a été restauré pour nous donner une idée de la vie à Chiang Mai durant les siècles passés. A l’intérieur, se trouve la représentation du Bouddha Phra Singh, considéré comme le plus sacré des Bouddhas de Chiang Mai. A la suite de ces visites, prenez le temps de vous promener dans le petit parc autour du temple : c’est une balade que j’ai adoré car elle est super reposante et le parc est vraiment agréable à parcourir. En plus, il y a une école qui forme des moines bouddhistes dans l’enceinte du temple donc vous pourrez les admirer dans leur quotidien 😉

Wat Chiang Man
C’est le plus ancien temple de Chiang Mai (construit en 1296 au moment de la fondation de la ville). L’intérieur des bâtiments est à découvrir : tout y est décoré en laque rouge, feuilles d’or et sol en marbre laqué. Ce temple assez peu visité est situé dans le nord de la vieille ville, tout près de l’auberge de jeunesse Hug que je vous recommande.

Chiang Mai Ciao Tutti

Wat Jet Yod (Chet Yot)
Sur l’autoroute au nord de la ville, vous trouverez le dernier des temples à ne pas rater à Chiang Mai : l’insolite Wat Jet Yod (le temple des sept flèches). Son architecture unique vaut le coup d’oeil : imaginez un chedi avec une base carrée surmontée de sept tours ! Ça donne une architecture assez discutable et disgracieuse : le temple fait gros pâté ! On ne va pas se mentir : c’est pas le plus beau monument que vous verrez à Chiang Mai ! Mais comme son architecture est différente des autres, ce temple vaut le détour.