Coronavirus : la Braderie de lille aura-t-elle-lieu ?

Initialement prévue le premier week-end de septembre, soit le 5 et 6 septembre, la Braderie de Lille 2020 est confrontée aux mesures gouvernementales et aux règles de déconfinement liées à la crise du coronavirus. Ces mesures interdisent notamment les rassemblements publiques de plus de 5000 personnes jusqu’en juillet.

La braderie 2020 fortement compromise selon Martine Aubry

Ces mesures s’avèrent pour l’instant difficilement compatibles avec le million de visiteurs qui se presse chaque année pour assister à la plus grande braderie d’Europe. Martine Aubry, la maire de Lille, avoue même son impuissance quand on lui pose la question : « Ca me parait difficile [que la braderie ait lieu] mais on attend de voir ce qu’il va se passer« . La décision de maintenir la Braderie devrait se faire dans le courant du mois de juin mais ne résoudra pas la crise de confiance à laquelle la ville va devoir faire face. Les brocanteurs et particuliers n’étant sans doute pas chauds à l’idée d’exposer dans des rues désertes.