Assistez à une cérémonie balinaise au temple Tirta Empul

Le complexe de Tirta Empul a été construit vers 960 après J.-C., à l’époque de la dynastie des Warmadewa. C’est l’un des temples les plus fréquentés et les plus populaires de Bali, avec un mélange de locaux et de touristes qui y font des visites quotidiennes. C’est l’un des sites incontournables de Bali et je vous propose une petite visite guidée.

Le complexe est situé près de la ville de Tampaksiring dans le village de Manukaya, à 30 minutes en voiture d’Ubud. Si vous n’avez pas de véhicules, le trajet se fait facilement en scooter. Et la route est plutôt agréable à parcourir. Lorsque vous arriverez à Tampaksiring, vous verrez de nombreux panneaux indicant le temple pour vous guider. Vous trouverez l’entrée du temple juste à côté de la route principale, avec un grand parking où se trouvent de nombreux bus et voitures. Avant d’entrer dans le temple, vous aurez besoin d’un sarong, et vous pouvez en obtenir un à l’entrée moyennant une petite donation. Comme la plupart des temples de Bali, Tirta Empul est ouvert sept jours sur sept. Les heures d’ouverture sont de 9 h à 17 h. Le prix d’entrée est de 15 000 Rp (1 €) pour un adulte et de 7 500 Rp (0,50 €) pour les enfants.

Un des temples balinais les plus sacrés

Le complexe est plutôt grand, alors prévoyez au moins une heure pour explorer l’ensemble du site. Le temple se compose de quatre parties principales, et dès que vous entrez, vous passez par la grande porte en pierre et arrivez dans la cour centrale. Cette partie du temple est appelée « Jaba Pura ». Des vendeurs locaux sont présents dans la cour et offrent des bananes et des boissons aux visiteurs. Au bout de la cour se trouvent deux grandes portes encastrées dans le mur, qui vous mènent à la cour intérieure.

Jaba Tengah : les bassins de purification magnifiques

Le Jaba Tengah est la partie la plus célèbre du complexe, car il contient les deux bassins de purification. On pense que l’eau de ces bassins a des pouvoirs magiques et les Balinais viennent ici se purifier sous les 30 becs d’eau qui alimentent les bassins, pendant que les touristes prennent tout cela en photo. Les balinais dans le bassin suivent un rituel, en commençant dans la piscine sur la gauche et en se plongeant sous le premier jet d’eau. Une fois qu’ils s’y sont lavés, ils attendent le prochain jet. Ils continuent ce processus jusqu’à ce qu’ils soient nettoyés sous chacun des 30 jets d’eau de la piscine.

C’est une atmosphère très chouette car il y a un mélange de locaux et de touristes et on peut assister aux rituels pendant des heures. Du coup c’est assez fascinant de voir à quel point les balinais prennent ce moment au sérieux : vous verrez facilement défiler des familles entières dans le bassin qui viennent se purifier sous les becs d’eau sacrée. Comme le lieu mixe les locaux et les touristes, il n’est pas rare de voir des européens un peu trop « présents », prêts à tout pour faire LA photo de leur séjour. Ne soyez pas comme eux et respectez (autant que possible) cette cérémonie.

Le Jeroan, petite cour préservée à l’écart de la foule

Derrière ces bassins de purification se trouve la dernière section du Tirta Empul : le Jeroan. Cette « cour intérieure » n’est pas facile à trouver mais n’oubliez pas d’y jeter un coup d’œil : la cour possède les habituelles et impressionnantes statues hindoues sculptées dans la pierre, ainsi que des piscines et de beaux paysages. Et petit bénéfice : comme il y a moins de monde, vous serez plus au calme et la ballade est un agréable moment de détente.