Expériences à vivre à Bali : mes coups de cœur

A mon sens, il y a 2 façons d’envisager Bali. Soit le voir comme tous ces crétins qui ne viennent sur l’île que pour faire la fête dans des hôtels clubs totalement déconnectés de la réalité locale. Ou vous rendre sur les lieux pour vous imprégnez de la culture, des traditions, de la gastronomie. Personnellement, c’est ce choix que j’ai fait. Et j’en suis revenu définitivement amoureux. Les balinais sont les gens les plus gentils que j’ai jamais rencontré en voyage, leur culture est d’une finesse inouïe, leur gastronomie d’une richesse rare et leur paysage d’un enchantement constant. Je vous propose de découvrir quelques-unes des expériences à vivre à Bali.

Buvez à la fontaine de jouvence de Goa Gajah

Une fois que vous entrez dans Goa Gajah, vous verrez 6 statues de femmes avec de l’eau qui coule d’un pot tenu à leur ventre. Il y en avait à l’origine 7, mais un tremblement de terre a provoqué l’effondrement de la centrale. Même ainsi, sa signification reste inchangée, et l’eau est potable, alors pourquoi ne pas essayer de braver la jeunesse éternelle jeunesse ?

Goa-Gajah-Ciaotutti

La Goa Gajah (grotte des éléphants) a été construite au IXe siècle et a servi de sanctuaire. Ne vous y rendez pas en vous attendant à voir des éléphants : on l’appelait la Grotte des éléphants parce que l’éléphant est un symbole d’éducation, et la grotte a été utilisée comme une école il y a des centaines d’années. Prenez le temps de vous balader dans la forêt environnante car le cadre est vraiment splendide et plutôt reposant.

Laissez les singes grimper sur vous à la Monkey Forest d’Ubud

La Monkey Forest est l’une des attractions les plus célèbres de Bali ! Au cœur d’une forêt préservée où l’air devient plus frais et l’agitation de la rue plus discrète, vous pénétrerez dans le royaume des singes. Et ce n’est pas peu dire qu’ils font honneur à leur réputation d’animal malin…

Monkey-Forest-Ubud-Ciaotutti
En total liberté, vous déambulerez au milieu de nombreuses espèces de singes, tantôt intriguée par votre présence, tantôt à l’affut d’un aliment à chaparder ! Et c’est ça qui est super amusant dans cette visite : les singes viennent directement piocher dans votre main la banane que vous leur tendrez (en vente à l’accueil) ! Ça a ses bons côtés (on approche de très très près les animaux) comme ses mauvais (les singes sont parfois agressifs). Un seul conseil : si vous ne voulez pas vous faire submerger par les primates, cachez bien toute votre nourriture. Ou jetez la à terre et assistez au tsunami de primates 😉 Personnellement, j’ai vite opté pour cette solution… Au-delà de cette attraction, la balade dans la forêt est super intéressante avec de jolies temples à découvrir !

Goûtez à la royauté au palais d’Ubud

Le palais d’Ubud est l’un des endroits les plus importants d’Ubud, et est considéré par certains comme une attraction centrale. Il a été construit dans les années 1800, et comme vous pouvez le voir, il a été extrêmement bien conservé. Il se caractérise par de charmants jardins balinais et une architecture complexe. Il est le cadre idéal pour assister aux traditionnels spectacles de danses balinaises à Ubud !

Plongez dans l’eau bénite du Tirta Empul

La tradition ici est de tremper sa tête sous l’un des jets d’eau jaillissants après avoir prié et fait une offrande dans le temple. Bien sûr, beaucoup de gens choisissent de visiter le temple pour faire du tourisme et de se baigner au printemps pour l’expérience. Si vous n’êtes pas adepte des bains de masse, asseyez-vous au bord du bassin et admirez la procession des balinais. J’y suis resté pas moins d’une heure, fasciné par les adeptes et leurs processions ! A voir absolument 🙂

Tirta-Empul-Ciaotutti

Faire de la moto

C’est vrai en Asie et surtout à Bali : ne pas faire de moto serait une expérience dommageable ! Comme partout, soyez bien conscient que c’est un bordel sans nom sur les routes, que le code de la route n’est absolument pas familier des balinais et qu’avec l’ancienneté des véhicules, vous allez finir tout recouvert de pollution. Mais quel kiffe, quel sentiment de liberté ! La location est très bon marché pour un scooter et l’essence également. 3 points de vigilance :

  1. il n’y a pas de station essence, il vous faudra donc ravitailler chez les commerçants (essence en général dans des bouteilles en plastique).
  2. les routes ne sont pas bien entretenues donc soyez vigilant avec les nombreux nids de poule
  3. prévoyez une carte routière car la signalisation est inexistante. Et si vous vous perdez, profitez du cadre 🙂

Rouler à moto à Bali reste le moyen le plus efficace d’aller n’importe pour explorer une plus grande région à Bali.

Collez-vous une muflée au Skygarden de Kuta

C’est l’un des méga-clubs de Bali que les fêtards ne voudront pas manquer. Il a été nommé le n°1 des clubs à Bali et abrite 8 pubs et clubs sous son toit. C’est l’endroit où aller si vous avez envie de faire la fête, danser toute la nuit ou prendre une muflée légendaire. A ne surtout pas manquer : l’incroyable rooftop qui offre un cadre exceptionnel pour votre soirée. J’y suis allé 2 fois, 2 énormes bringues, 2 souvenirs mémorables ! indubitablement l’une des expériences à vivre à Bali.

Sky-garden-Kuta-Ciaotutti

Mangez local !

J’enfonce une porte ouverte mais je le redis : à Bali, mangez balinais ! La nourriture est juste incroyable ! Ah le nasi goreng… De toute façon vous ne pourrez pas passer à côté car elle est proposée partout, dans tous les restaurants ! Seul bémol : la diversité des plats n’est pas énorme. Il n’est pas rare que vous fassiez le tour en quelques jours. Si c’est le cas, rabattez-vous vers les restaurants plus occidentaux qui sont plus chers mais proposent une plus grande variété de plats.

Découvrir les autres lieux à visiter à Bali