Musée de la torture d’Amsterdam, la petite halte frisson de la capitale

Toutes les grandes capitales regorgent de musées en tout genre, des plus classiques aux plus étranges. Et Amsterdam ne fait pas exception à la règle puisque outre le musée du Canabis et un musée de la prostitution, la capitale néerlandaise héberge le bien nommé Musée de la torture. Petite présentation de ce musée rigolo.

Le Musée de la torture d’Amsterdam est un petit musée situé au cœur d’Amsterdam, près du marché aux fleurs (Bloemenmarkt) qui donne sur le canal Singel. Il figure dans la liste des musées les plus insolites du monde. C’est un musée très populaire auprès des touristes et il figure parmi la cinquantaine de musées de la capitale néerlandaise. Il a d’ailleurs un petit frère, lui aussi consacré à la torture : le musée des instruments de torture médiévaux ! Ce deuxième musée a une disposition différente et est situé sur le Damrak (près de la gare centrale).

Le musée est plutôt bien scénarisé avec des collections présentées dans un labyrinthe de petites salles sombres, ce qui crée une ambiance qui nous aide à nous projeter à l’époque où ces objets étaient encore utilisés. Chaque pièce abrite un ou deux appareils de torture, certains inaccessibles (derrière une vitre) mais beaucoup sont situés dans la pièce et peuvent être touchés. Chaque appareil est accompagné d’une iconographie tirée d’un vieux livre ou article présentant l’appareil en situation et d’une description de l’appareil et de son utilisation. Petit plus, toutes ces indications sont disponibles en français.

Parmi les musées d’Amsterdam les plus originaux

Le musée présente une variété de dispositifs intéressants, allant d’objets bien connus comme la guillotine, le râtelier et les stocks, à des objets moins connus comme les vis à pouce et la flûte de la honte. Parmi les autres objets abrités dans le musée figurent la vierge de fer, le broyeur de crâne, la chaise de judas, les roues de Catherine et la bride de Scold. Certains des appareils sont authentiques et anciens, mais beaucoup sont des reconstructions modernes réalisées à partir de textes ou de livres anciens.

Le musée, bien que petit, a une grande influence. Il figure régulièrement dans les listes des « meilleurs musées bizarres », mais il est aussi régulièrement visité et recommandé eu égard à la vaste gamme d’appareils de torture du musée, dont beaucoup inspirent aujourd’hui l’humour ou font partie de la culture pop.

Je vous le conseille, notamment si vous êtes en famille ! C’est une visite agréable, qui offre un moment plutôt ludique et qui change des musées plus classiques tels que le Rijksmuseum, le musée Van Gogh ou autre… Il n’est d’ailleurs pas rare d’y croiser de nombreuses familles et d’entendre les murmures d’enfants étonnés par les objets qu’ils découvrent.


Comment se rendre au musée de la torture ?

A pied : le Musée de la torture est situé près de la place de la Monnaie (Muntplein), sur la rive gauche du canal du Singel (5 minutes à pied). Vous pouvez également sortir du centre commercial Kalvertoren au fond et tourner à droite, ou marcher jusqu’à l’autre côté du Singel depuis le marché aux fleurs.
En tramway : à partir de la gare centrale ; lignes 4, 9, 16, 24 et 25. Sortez à l’arrêt Munt plein

Adresse du musée de la torture d’Amsterdam

Musée de la torture d’Amsterdam
Singel 449 – 1012 WP Amsterdam
Tél : +31 20 3206642
info@torturemuseum.com – www.torturemuseum.com

Tarif du musée de la torture d’Amsterdam

Adultes : 7,50 €
Enfants (jusqu’à 12 ans) : 4 €
Visite guidée ( 6-15 personnes) : 60 € / pers.

Horaires du musée de la torture d’Amsterdam

Le musée est ouvert tous les jours de 10 h à 23 h

Les derniers articles par Pe (tout voir)